Forum de la famille Burguet
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour Invité, ta dernière visite date du , tu as écrit 4 messages sur le forum Burguet

Partagez | 
 

 un président qui aime la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe R




MessageSujet: un président qui aime la France    Sam 9 Sep - 13:20

déclarations présidentielles :



Alger 14 février 2017 :
"La colonisation est un crime contre l'humanité" ... "une vraie barbarie" ... -  LIEN

Bucarest 24 aout 2017 :
« La France n’est pas un pays réformable. Beaucoup ont essayé et n’y ont pas réussi, car les Français détestent les réformes. Dès qu’on peut éviter les réformes, on le fait »

Grèce 8 septembre 2017 :
"La France ne se réforme pas parce qu'on se cabre, on résiste, on contourne..."
"Je serai d'une détermination absolue et je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes" - LIEN

Il est loin le temps où Ségolène partait en Chine pour parler de "bravitude" ; ridicule, c'est vrai, mais au moins on rigolait

Si la première déclaration est révoltante, à la fois par la méconnaissance totale des réalités historiques  et l'opprobre jetée ainsi sur l'ensemble des rapatriés,
si la deuxième phrase est stupide par l’amalgame fait entre  tous les français
je pourrais presque être d'accord avec certains éléments de la troisième : certains se complaisent bien dans l'assistanat et ne voudraient pas que ça bouge.

sauf que :
 
- une fois de plus c'est complètement caricatural, ce nouvel amalgame qui tend à décider que tous ceux qui ne sont pas d'accord avec lui sont des fainéants, des cyniques ou des extrémistes est inquiétant ! si on n'est pas d'accord on est donc forcement un pourri ?

- Mais surtout, sur la forme, c'est consternant !
voila un président qui entame une tournée mondiale pour dénigrer le pays qu'il dirige ... ?!!!
du jamais vu, à ma connaissance, et j'ai du mal a comprendre qu'il n'y ait pas plus de réactions.
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Admin
avatar


MessageSujet: Re: un président qui aime la France    Dim 10 Sep - 20:13

Dire que la France ne se réforme pas est très exagéré, comme si le passage aux 35 heures et le mariage pour tous n'étaient pas des réformes. Les privatisations partielles ou totales de EDF, SNCF, PTT qui se sont passées avec l'assentiment de la population, l'entrée dans l'Europe, le retour dans l'OTAN, toutes chose engageant durablement la France et son peuple, ne sont-elles pas des réformes ?
Le collège uniques, les IUFM et autres stupidités bien accueillies par les enseignants et applaudies par les parents d'élèves, à l'exception de quelques “extrémistes” ont bien eu lieu et ont bien porté le nom de réformes.  

La France, un pays de faignants ça, c'est plutôt vrai, suite à la première des deux réformes que j'évoque ci-dessus. Et puis il faut dire que depuis maintenant bientôt 40 ans, on encourage la fainéantise en permettant à ceux qui ne travaillent pas de vivre plus aisément  que ceux qui travaillent au salaire minimum, de plus nombreux. Cela dit, il suffit de venir en milieu rural, où l'on trouve en moyenne plus de français “de souche” (non ce n'est pas un gros mot) que dans les villes, pour voir que les français qui ne rechignent pas à travailler dix à dix-huit heures par jours selon la saison, tous les jours, sans jamais prendre de vacances, existent encore.

D'un autre côté, faut-il réformer ?
Il y a certainement des choses à améliorer, c'est ce qu'on nomme “le progrès”, qui est une bonne chose dans la mesure ou chacun de ceux qui y participent en profite à la mesure de la quantité et de la qualité du travail qu'il fournit.
Par contre, beaucoup de réformes ont été faites soit pour favoriser une partie de la population par rapport à une autre, soit pour gagner un électorat, soit pour satisfaire un groupe de pression (pour les franglophones : un lobby).
Toutefois avant de faire de bonnes réformes, il faut faire table rase des stupidités et des malhonnêtetés des gouvernement précédents. (Ce n'est pas exactement ça, mais le lecteur avisé replacera les choses en mettant à droite ce qui vient de droite et à gauche ce qui vient de gauche)

Quant à la phrase de début, il est vrai que dans certains cas, la colonisation a été cruelle et destructrice; je pense en particulier à la conquête de l'Amérique, Australie, Nouvelle-Zélande : Les populations locales ont été exterminées, c'est simple et efficace; les pays sont entièrement peuplés de colons qui se considèrent maintenant comme les habitants légitimes de ces régions du monde.
Si les populations locales ne sont pas exterminées, elles sont soumises à l'apartheid, qui n'existe plus légalement en Afrique du Sud, mais qui est encore solidement présent dans les faits et dans les mœurs.
Je pense que la phrase a été prononcé par une personne qui a plus suivi les cours de français (on se demande pourquoi) que les cours d'Histoire, car ce type de colonisation ne concerne ni la France, ni l'Italie, qui sont à ma connaissance les deux pays dont la présence sur des terres étrangères a apporté, plus qu'elle ne leur a pris, aux populations locales. En tous cas, cette phrase a été prononcée dans le pays où elle avait le moins de raisons de l'être. À moins que le léger strabisme de notre président démocratiquement plébiscité, ne lui ai fait voir du côté français les exactions, les assassinats sauvages, les abominations perpétrés par les fellaghas.

Si quelqu'un peut communiquer la vidéo ci-dessous à notre jeune et fringant président, ça ne lui permettra probablement pas de tout comprendre, mais ça éveillera peut-être en lui l'envie de se renseigner sur cette période de l'Histoire qu'on lui a visiblement mal racontée.

Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Admin
avatar


MessageSujet: Re: un président qui aime la France    Dim 10 Sep - 20:20

Et pour en ajouter :
Il est nul en Histoire, on peut l'excuser, les Français sont nuls en Histoire, et il est président des Français, mais il connaît particulièrement bien le français, puisqu'il est depuis son adolescence et encore maintenant, suivi de près jour et nuit par une excellente professeur de français.
Il doit donc connaître le mot “barbarie”, son sens actuel et son origine. Il doit savoir d'où vient la barbarie, mot qui avec une majuscule, désigne une région du monde dont est originaire le fruit épineux de l'oponce.
S'est-il demandé si l'origine du sens actuel de ce mot est aussi fantaisiste que “homard à l'américaine”, “capote anglaise”, ou bien au contraire bien établie par une expérience avérée ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un président qui aime la France    

Revenir en haut Aller en bas
 
un président qui aime la France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burguet :: Salons de discussion :: Le grand salon-
Sauter vers: